Vous pouvez cliquer sur les images pour les voir plus en détail.

mercredi 27 juillet 2011

Pour Raymond F _ art postal Jeans

Comme annoncé dans le post précédent, voici - cousu main également - un art postal réalisé en toile de jeans agrémenté d'ajouts divers. Il partira ce matin au courrier, je dois aller le déposer à la poste pour l'affranchissement pour le Canada.



Reçu de Raymond Furlotte_

J'ai reçu hier soir en rentrant chez moi un mail art absolument admirable de Raymond Furlotte - Montréal (Québec). C'est du cousu main... Il faut le voir et le toucher en vrai pour bien se rendre compte de la qualité de l’œuvre (il y a des volumes sur le recto de la carte qui sont renforcés et mis en valeur par les points de couture au fil rouge). Mon scanner étant trop limité en taille pour scanner ce travail dans sa totalité, j'ai pris une photo ce matin pour vous faire partager mon plaisir. Ceci dit, je ne suis pas restée sans répondre aussitôt et après de multiples fouilles dans mon unique armoire - qui contient également ma machine à coudre - et quelques heures de découpage et couture, vous pourrez voir dans le post suivant le courrier art postal qui part ce matin pour Raymond en retour... texture jeans garantie...



jeudi 21 juillet 2011

Pour Nadine L

Pour Nadine , selon mon cœur. Ce n'est ni Marie-Antoinette, ni bleu (à moins de regarder à l'intérieur du pli) mais c'est un art postal aux multiples couleurs et senteurs....
Elle part tout-à-l'heure au courrier....

Reçu de Nadine L

Voici deux jours que je n'ai pas eu le temps d'allumer mon PC et je m'excuse auprès de tous ceux qui m'ont écrit, ou laissé des messages, et/ou à qui je n'ai pas rendu visite récemment. Je rattraperai mon retard, c'est promis, mais là encore, je suis entre deux sollicitations (je vous l'ai dit, je suis en congés, et donc je suis censée être "disponible" pour beaucoup, ce qui fait que j'ai du mal à trouver du temps pour faire tout ce que je voudrais faire, y compris pour moi-même). Néanmoins, je viens de me bloquer du temps pour premièrement publier les deux jolis courriers reçus de Nadine, que je remercie du fond du cœur, et deuxièmement, lui répondre à ma façon (ce sera l'objet du post suivant).
Voici donc ce que j'ai reçu de Nadine Lenain avant-hier mardi dans ma boîte à lettres : un véritable enchantement. La deuxième enveloppe contenait toute une série de cartes, dont deux qui m'ont particulièrement touchée, puisque par le plus grand hasard, elles ont du sens dans mon histoire. J'y reviendrai ultérieurement.
 Premier mail art, recto verso : un petit bijou !!! merci Nadine.

L'enveloppe "mystère" bien épaisse, qui contenait toute une série de cartes, dont deux portant du sens dans mon histoire personnelle, ce que forcément Nadine que je connais depuis ne pouvait qu'ignorer... Toujours ce sacré "hasard"....


Je ne peux expliquer en trois mots pourquoi et comment Ismaël Lo et Philippe de Champaigne sont liés. Mais dans ma vie, oui. C'est tout ce que je peux dire pour le moment. En tout cas, en janvier 2002 (je connaissais déjà Ismaël Lo et écoutais l'un de ses CDs en particulier en bouche depuis 1998, ne sachant pas encore que je ferais ultérieurement des rencontres "africaines") j'avais copié aux pastels secs - au musée des beaux-arts de Nancy - ce tableau de Philippe de Champaigne, Ecce Homo, dont l'original mesure 2,70 m x 3,77 m. Mon pastel fait la taille d'une feuille A3 environ.
Le 9 mars 2005, après avoir fini de rédiger mon manuscrit "Repartir de là..." je rencontrai à 15 minutes d'intervalle, un homme qui est devenu un ami important - et aussi le président d'une association pour laquelle nous sommes allés ensemble déposer les statuts, un homme du Niger et un autre homme, à qui j'avais prêté six ou sept ans plus tôt, mon conte "l'Etoile Filante" qui avait été accepté des années (12 années) plus tôt chez Flammarion et dont je n'avais pas assuré la suite (faire publier, et pourtant on ne me demandait aucun frais de participation à la publication !). Cet homme était originaire du Sénégal et c'est ce même homme qui vient de décéder le 12 juillet au soir. Plus tard, bien plus tard, il y a trois ou quatre ans, j'ai appris qu'Ismaël Lo a la double nationalité nigérienne et sénégalaise (le Niger par sa mère, le Sénégal par son père).

Et enfin, pour finir et parce que je trouve cela très beau, ce poème reçu également de Nadine, que je recopie ici : 

Se voir le plus possible...

Se voir le plus possible et s'aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment 
[...]
Alfred de Musset, Poésie Nouvelle, 1835 - 1852

mercredi 13 juillet 2011

C'est arrivé !

C'est arrivé ! La voici juste avant son départ dans la grosse boîte jaune de la poste...


Vous pouvez la retrouver affranchie ici chez Nadine au domicile de qui elle est arrivée peu avant 12 h 20.
Le Grand Hôtel de la Reine, nommé ainsi en raison du passage de la reine Marie-Antoinette par Nancy lorsqu'elle gagna la cour du roi de France - elle est née à Vienne en Autriche, le 2 novembre 1955, mais avait dans les veines du sang Bourbon - de la branche Orléans - et lorrain du côté de son père François Etienne de Lorraine, duc de Lorraine (qui avait dû céder son duché en 1735 (merci André), à l'occasion d'un marchandage européen compliqué, au beau-père de Louis XV, le roi détrôné de Pologne (le fameux roi Stanislas auquel la place que vous voyez partiellement ici doit son nom). Stanislas fut autorisé à garder la Lorraine jusqu'au jour de sa mort,date à laquelle cette province a été rattachée au royaume de France ; François Etienne reçut en échange le duché de Toscane.
Le Grand Hôtel de la Reine était préalablement le pavillon Alliot (ci-dessous, quelques éléments de culture).


Le Grand Hôtel vu depuis la rue Sainte-Catherine

lundi 11 juillet 2011

Pour Nadine_art postal

Pour Nadine
Pour toi Nadine qui aime Marie-Antoinette, avec toute mon affection. Marie

                                Plus sur ce lien Nancy - Autriche et Nancy - Lille en cliquant ici.


Pour Nadine_Marie-Antoinette

J'ai replongé dans l'histoire... une autre version que celle que j'avais lue 20 ans plus tôt, mais tout aussi touchante que la première. Par coïncidence, la fête nationale du 14 juillet approche, fête que j'ai du mal à cautionner quand on sait l'effusion de sang qui fut versé en ces jours sombres et plus encore dans la période de révolution et de La Terreur qui suivit. La liberté était-elle donc à ce prix ? Marie-Antoinette était une femme, une mère, une "maman", et surtout un être humain et quels qu'aient pu être les abus faits par les aristocrates et les rois qui ont sévi plus que régné sur le(s) pays, je ne comprends pas comment des humains ont pu ou peuvent se réjouir de voir des têtes tomber... et cela reste aussi vrai à mes yeux en nos jours contemporains que dans les siècles passés. "Toute exécution à l'aide de la "céleste guillotine" - la "Sainte Guillotine", comme la surnommaient les contemporains - était par nature théâtrale ; elle comportait une lente procession suivie d'une mort rapide. [...] Les badauds étaient pour la plupart réjouis." Antonia Fraser - Marie-Antoinette.

 Pour toi Nadine, qui aime l'Autriche et Marie-Antoinette, en passant par la Lorraine et Nancy.
Marie

mardi 5 juillet 2011

Japonese spirit mail art - pour Nadine

Vous l'avez vue sur mon autre blog mais celui-ci est plus le blog dédié aux peintures et autres effets picturaux, les collages pour l'art postal ayant désormais leur place ici eux aussi. Voici donc l'enveloppe partie samedi matin et reçue hier par Nadine Lenain qui m'a adressé un email plus que sympaqthique et chaleureux pour me remercier.

Avec un gros plan sur un détail qui a son importance...

vendredi 1 juillet 2011

Pour Nadine L.

Dans la journée Art Postal, ou Mail Art, je voudrais .... la troisième ... envoyé(e) - reçu(e) - envoyé(e)

Cela part demain matin. Pour Nadine, avec toute mon affection

j'ai oublié de vous dire : la première (envoyée) est ici : http://oilandwatercolour.blogspot.com/2011/07/birecyclage-ou-cyclette-art-postal.html

Reçu de Thérèse ou "Paix" dans toutes les langues de la terre

De retour à mon domicile en fin d'après-midi, presque début de soirée, j'ai découvert dans ma boîte à lettres un merveilleux mail art Zen... tout en douceur et en couleurs et motifs qui inspirent paix et harmonie.
"Paix" dans toutes les langues de la terre (ou presque ... je sais, il faudrait plus d'une carte, y compris de ce grand format, pour écrire le mot paix dans toutes les langues de la terre ; d'ailleurs s'écrivent-elles toutes ou certaines sont-elles seulement parlées ? mais c'est ma façon de dire le caractère universel du message, emprunt de beaucoup de douceur et de féminité (juste comme j'aime !) - avec néanmoins un petit coucou de sa sainteté le Dalaï Lama dont le visage rayonne de bonté, de joie intérieure et de sérénité. J'ai même l'impression qu'il me fait ce petit coucou rien qu'à moi, et ça me va au coeur.
Merci Thérèse. Merci pour cet art postal, merci aussi pour les quelques mots tracés au dos de la carte qui me touchent absolument (je suis contente de ce que tu m'écris... et je suis contente que tu en aies été la destinatrice...). Je me réjouis moi aussi que La Poste retrouve grâce à des personnes comme toi (et d'autres) sa fonction première : relier les gens aux quatre coins du monde, leur permettre d'échanger, délivrer de jolis messages et de jolies enveloppes et cartes. Et pour le plaisir de tous et toutes, voici le M.A. zen reçu ce jour (avec une insertion exceptionnelle de deux des détails de la carte) : pour permettre de mieux les savourer. Que la paix et la joie soient sur vous tous et toutes.




"C'est dans son coeur qu'il faut construire la paix."  [Dalaï Lama]

Bi_(re)cyclage ou -cyclette _ Art Postal

De bicyclette à recyclage il n'y avait qu'un coup de pédale à donner, ou qu'un pont à franchir, et je l'ai fait (voir ici). Voici donc une enveloppe d'art postal qui partira ce matin à destination de Longueuil - Quebec, sur une merveilleuse suggestion de Nadine, et en direction de Jocelyne.
J'ai même profité de l'occasion, n'ayant pas d'enveloppe du format voulu à ma disposition à l'instant, pour recycler l'enveloppe que le Grand Nancy vient de m'adresser en vue de réduire les déchets et favoriser le recyclage... la boucle est bouclée, isn't it?