Vous pouvez cliquer sur les images pour les voir plus en détail.

jeudi 27 décembre 2012

Cartes de voeux artisanales 2013

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous ici.

 
Elle sont parties cet après-midi. Gros bisous à toutes les artistes du mail art et à tout visiteur ou visiteuse de passage.

12 commentaires:

  1. tu as du te plaire à les faire ...
    Bisous bisous
    Bonne soirée je file ..... il y a un moment que je pianottttttte ...(rire) la maison était calme et bien déserte après ces derniers jours de fêtes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait est que j'y ai pris grand plaisir... (rire). Bises Sab. Et il y en a une pour toi bien entendu...

      Supprimer
  2. bravo Marie quel bel ensemble,on peut dire que l'on fait vivre la poste...chacun et chacune va être heureux ou heureuse,quel courage.je te souhaite une bonne soirée,et un gros dodo.Je suis encore H S car à 04 h 40 ce matin,une fois de plus je n'arrivais plus à me rendormir.
    A plus tard ,bisous à toi,Nadine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le hasard ? Il est 4 h 40 sur mon PC au moment où je te réponds.

      Supprimer
  3. je n'ai pas reçu les étoiles mais le papillon ouiiiiiiiiiiiiiiii!!! trop beau merci ma petite Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les étoiles vont arriver... patience. Les liaisons nord-sud semblent être plus longues que les autres :D

      Supprimer
  4. Ca y est je l'ai je l'ai !!!!! trop bien !!!!!!!!!!!! Philippe me l'a donnée en mains propres ce midi !!!! yessssssssssssssssssssssssss j'aime trop cette petite cartes artisanale merci merci merci !!!! c'est cool juste pour franchir l'an neuf !!!! il est encore pour quelques minutes "2012".... je te fais une grosse grosse bise Marie et te souhaite une bonne année '2013" !!!!!
    Tout à l heure j'ai fait infuser mon dernier sachet 'infu du Maroc' et je pensais si fort à toi que j avais l impression que tu n'étais pas loin !!! chao chao et rv de l autre coté dans quelques heures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, juste à temps ! Génial que tu l'aies reçue enfin.
      J'ai conservé un souvenir extra de ce sachet de thé que nous partagé ensemble un soir. Je me souviens. J'ai laché tout ce que je faisais (copies) pour aller faire bouillir de l'eau et mettre le sachet à infuser à l'heure dite. Et nos échanges sur les premières impressions... et les suivantes. Quel bon moment Sab. Encore merci. D'accord, à l'année prochaine. Encore une quarantaine de minutes... j'ai un peu hâte car je suis toute seule et je dois lutter pour ne pas piquer du nez devant la télé. A 2013 Sab, bon passage à l'an nouveau.

      Supprimer
  5. oh tu étais seule devant ton ordi en meme temps que moi c est trop ça .... j'ai eu aussi du mal à tenir !!!! bisous du soir avant de souper, la famille v pas tarder à descendre l'escalier des chambres .... ... j'ai terminé 2012 en chialant et j'ai commencé 2013 avec un sourire qui m' a pas décollé de la journée vous avez dit bizarre cette fille ? oh oui :) bref c'est la vie et je crois que ça fait des années maintenant que le passage est toujours hyper dur .... s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Sab... il y a des choses que l'on n'explique pas. Pas de larmes pour moi, mais pas de famille non plus. Cela dit, c'était génial même si j'étais toute seule : la voisine du dessus n'était pas là hier soir et j'ai A-DO-RE ce moment de calme absolu. Trop bon. Du coup, sourire aux lèvres ce matin aussi en me réveillant. Mais bon, tu imagines que le calme ne pouvait durer trop longtemps et aujourd'hui, ce n'est pas la même chose. Cela dit, j'ai résolu de m'isoler mentalement dans une bulle de protection violette, et rester centrée - casque sur les oreilles en cas de besoin trop impératif car entendre quelqu'un crier est très stressant malgré soi.

      Supprimer
  6. Un grand plaisir à recevoir ces étoiles bibliques moi qui n'écris quasiment plus
    merci pour ces couleurs de vie Marie
    évidemment me revient :
    Rêver un impossible rêve,
    Porter le chagrin des départs
    Brûler d'une impossible fièvre
    Partir ou personne ne part

    Aimer jusqu'à la déchirure
    Aimer, même trop, même mal
    Tenter, sans forces et sans armures
    D'atteindre l'inaccessible étoile...

    Telle est ma quête, suivre l'étoile,
    peu m'importent mes chances, peu m'importe le temps
    ou la désespérance, et puis lutter toujours,
    sans questions ni repos, se damner pour l'or d'un mot d'amour.

    Je ne sais si je serais ce héros,
    Mais mon coeur serait tranquille,
    Et les villes s'éclabousseraient de bleu parce qu'un malheureux...

    Brûle encore, bienqu'ayant tout brûlé,
    Brûle encore, même trop, même mal...
    Pour atteindre à s'en écarteler,
    Pour atteindre, l'inaccessible étoile.

    Jacques Brel
    (La quête)

    Mais je ne cherche plus l'inacessible étoile comme dans ma jeunesse je contente de pouvoir toutes les voir comme si elles étaient toutes là pour me guider où que je soie, à chaque instant

    Encore merci à toi pour ce partage de beauté

    je t'embrasse

    Frédéric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Frédéric pour cet accueil chaleureux de mes modestes - mais hautement symboliques et réalisées avec coeur - étoiles. Toi qui n'écris plus, tu as pris le temps de remplir la case vide d'une magnifique chanson de Brel et de ton verbe sympathique, éclairé, et amical. Merci : 5 lettres, 5 branches à mes petites étoiles.
      Que les étoiles continuent de guider ton chemin comme pour les nomades du désert et les bergers (tu as pu remarquer sur mon autre blog que j'ai une grande prédilection pour les moutons (rires)).
      Merci de ton merci.
      Je t'embrasse à mon tour.
      Marie

      Supprimer

Merci pour votre visite et votre commentaire